Club de la Presse de Bretagne

La maison des journalistes et des professionnels de la communication de bretagne


3 questions à…Xavier Debontride, directeur des rédactions: « Le Journal des entreprises se réinvente »

23 novembre 2017

Depuis deux mois, une nouvelle équipe de management pilote le Journal des entreprises (JDE). Au côté de Bruno Dussourt, directeur général, Xavier Debontride, 51 ans, dirige les rédactions du JDE, dont Georges Sampeur est l’actionnaire unique. Il nous explique comment ce Journal économique « se réinvente » pour consolider et élargir son audience. Un nouveau magazine sort ce mardi, en même temps que le site se renouvelle.

Qu’est-ce qui vous a amené à accepter ce poste au JDE?

– « Ce nouveau challenge s’inscrit pour moi dans la continuité de vingt cinq ans de vie professionnelle, dans la presse économique nationale et plus récemment à Place publique, la revue rennaise où l’exigence éditoriale était forte. Je m’engage dans une aventure complexe et passionnante: établir un contrat de confiance fort avec les lecteurs d’un magazine qui parle d’économie à hauteur d’homme. Notre singularité, c’est de montrer les PME dans nos territoires, à travers nos 14 éditions, dans l’Ouest et ailleurs (Lille, Strasbourg, Nancy, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse,…) »

Les équipes ont été renouvelées?

– « Oui, une clause de cession a été ouverte, 10 départs ont été enregistrés sur 35 journalistes. Il a fallu recruter, rassurer, remobiliser les équipes. Le lien avec nos lecteurs doit être assuré par une rentabilité suffisante. Le mensuel papier devient un magazine quadri de 48 pages, avec une priorité à l’information locale et pluri-locale, un tiers étant consacré à l’information nationale, du pratique et des interviewes. Exemple: que veut dire la réforme du travail pour les PME? Chaque édition a interrogé un patron et trois éclairages complètent ces remontées du terrain. Le coeur du réacteur, c’est le nouveau site, plus ergonomique, facile pour la navigation. Enfin les abonnés reçoivent une newsletter quotidienne qui leur apporte les infos du matin sous forme de brèves, développées sur le site. Numérique et papier assurent deux temporalités, avec des entrées fortes par activité et par territoire. En même temps, le travail des journalistes à qui nous demandons un nouvel effort est valorisé par la nouvelle maquette. »

En quelques mots, la marque JDE?

– « Nous voulons être le média qui, à travers des histoires, des parcours, écoute les entreprises qui bougent, prennent des risques, rebondissent après des échecs, tirent des leçons utiles à d’autres. Une expérience à Lille peut intéresser un patron breton. A notre façon, nous voulons incarner un journalisme de solutions. »

Recueilli par Paul Goupil
Crédit photo: Simon Janvier (Le Journal des Entreprises)

Réseaux sociaux
© Club de la Presse - Mentions légales