Club de la Presse de Bretagne

La maison des journalistes et des professionnels de la communication de bretagne


L’équipe 2017

L’Assemblée générale annuelle du Club de la Presse de Bretagne s’est tenu en janvier 2017 pour renouveler l’ensemble de son équipe.

 

 

 

 

 

Deux co-présidentes
– Carole André, journaliste pour Press Pepper (à droite)
– Julie Lallouët-Geffroy, journaliste pigiste spécialisée dans l’agriculture et l’environnement (à gauche)

Vice-président
– Olivier Barraud, directeur conseil de l’agence de communication Phares et balises

Secrétaire générale
– Isabelle Jarjaille, journaliste pigiste spécialisée en environnement

Trésorier
– Paul Goupil, journaliste retraité et ancien rédacteur en chef du service politique à Ouest-France

Le conseil d’administration
– Anne Bergogne, journaliste indépendante spécialisée dans la santé, le social et le nautisme
– Marguerite Castel, journaliste indépendante spécialisée dans la culture, l’économie de la mer
– Josiane Cueff, chef de projet à l’agence de communication Planète C7
– Solenne Durox, journaliste pigiste et correspondante pour Le Parisien/ Aujourd’hui en France
– André Garcia, journaliste à France télévisions
– Nora Moreau, journaliste pigiste et correspondante pour Le Parisien/ Aujourd’hui en France
– Christophe Pluchon, journaliste à RCF Finistère
– Ronan Strullu, journaliste à RCF Finistère

 

Les membres du conseil d’administration, à Rennes

 

Les membres du conseil d’administration, à Brest

 

Bilan de l’année 2016

En début d’assemblée générale, Xavier Debontride et Carole André, co-président.e.s ont pris la parole pour présenter le bilan moral et les projets du Club en 2017. Une vingtaine de rendez-vous a eu lieu en 2016 autour des questions de médias et de communication au Club et autant de conférences de presse.
Tout au long de l’année 2016, les adhérents du Club sont intervenus auprès des jeunes publics dans les collèges ou bibliothèques mais aussi dans les structures liées à l’enfance.

Au printemps 2016 lors des manifestations contre la loi travail, le Club a pris l’initiative de saisir le Défenseur des droits pour porter à connaissance des plus hautes autorités les violences dont ont été victimes les journalistes couvrant le mouvement social. Le Club est ainsi considéré comme un interlocuteur important sur les questions de liberté de la presse.

D’autre part, le groupe Finistère du Club qui a été lancé en décembre 2015, a organisé dans un café-restaurant de Brest plusieurs conférences (BD journalisme, la Palestine, Irène Frachon (à propos du journalisme médical). L’antenne de Brest compte aujourd’hui une cinquantaine de personnes.

Parmi les nouveautés de ce début d’année, Olivier Barraud, vice-président du Club de la Presse a pris la parole pour s’exprimer sur la refonte de l’identité du Club mise en place dans le cadre de la commission « Positionnement du Club ». Ainsi, Laure Bombail, la graphiste retenue lors d’un appel à candidature, et qui a travaillé sur le logo a expliqué son approche: « l’idée était de territorialiser le Club dans sa région, d’où le noir et blanc qui font référence au drapeau breton. La police est inspirée par la typographie type machine à écrire modernisée. »

Enfin, Laurent Chevrel, l’expert comptable du cabinet « En phase » a présenté le bilan financier de l’association. L’année 2016 est bonne en terme de résultat avec un résultat réalisé de 20 000 euros (8000 euros en 2015). Le montant des charges s’élève à 65 000 euros. Le budget de fonctionnement est d’environ 50 000 euros. Le montant des cotisations s’élève à 14 000 euros et celui des subventions publiques à 36 000 euros (dont la subvention d’aide à l’emploi du conseil régional de Bretagne). Ces bons chiffres s’expliquent notamment grâce aux recettes générées par l’offre de formations du Club, très appréciée. « L’association est saine et compte à ce jour 300 adhérents (moitié journalistes, moitié communicants)» selon Laurent Chevrel.

Réseaux sociaux
© Club de la Presse - Mentions légales