Club de la Presse de Bretagne

La maison des journalistes et des professionnels de la communication de bretagne


Liberté de la presse : la haine des journalistes progresse dans le monde

15 mai 2018

Chaque année depuis 2002, RSF publie son classement mondial de la liberté de la presse : une répartition réalisée en tenant compte de critères comme le pluralisme et l’indépendance des médias, la qualité du cadre légal et de la sécurité des journalistes dans 180 pays. Publié le 25 avril dernier, le classement 2018 pointe un fait inquiétant : l’accroissement global des sentiments haineux à l’encontre des journalistes.

Cette hostilité n’est plus l’apanage de pays autoritaires comme la Turquie ou l’Égypte : en Europe également, « l’environnement général dans lequel travaillent les journalistes se dégrade sur le vieux continent, pourtant traditionnellement sûr », explique RSF. C’est la zone du monde où la dégradation de l’indice régional est la plus importante cette année : le rapport rappelle notamment que deux assassinats ont eu lieu à Malte et en Slovaquie en moins de cinq mois et que les menaces envers les journalistes se multiplient en Serbie ou en Hongrie.

Autre tendance de fond : le médiabashing. Il s’est manifesté en Espagne lors du référendum pour la Catalogne et en France, 33e de ce classement, où « le dénigrement systématique de la profession par certains leaders politiques, a connu son paroxysme pendant la campagne électorale de 2017. » Les Etats-Unis de Donald Trump ne sont pas en reste : ils figurent désormais à la 45e place du classement, en recul de deux places.

Anna Quéré

Réseaux sociaux
© Club de la Presse - Mentions légales