Club de la Presse de Bretagne

La maison des journalistes et des professionnels de la communication de bretagne


Mediaparks : le magazine du collège naît au cours d’Histoire

5 avril 2016

photo médiaparksÉlégant graphisme qui joue avec le noir et blanc et une touche orangée. Papiers bien titrés et intertitrés. Photos réfléchies qui donnent à penser. Contenu à la fois ouvert et maîtrisé. MEDIAPARKS, le magazine du collège Rosa Parks à Villejean  (Rennes) retient l’attention après quatre numéros et un hors-série « Medias voyous? ». Le pilote, Ronan Chérel (photo ci-dessous), prof’ d’Histoire, explique la démarche d’une publication née de « la mauvaise image portée injustement par le quartier. »

Liberté, égalité, vérité, conflits: ce sont les thèmes haut de gamme des quatre numéros déjà sortis de MEDIAPARKS,  magazine sur papier et numérique. Mais d’où cela vient-il? Il y a un an, un reportage bricolé par la Chaîne 23 avait limité son regard au triangle « agressions, drogue, cambriolages ». Certaines images n’étaient même pas du quartier. Les amalgames mis en scène avaient suscité à Villejean « lassitude, désenchantement, rage ». Autour de Ronan Chérel, professeur d’Histoire, bien soutenu par le principal, Yann Renault, émerge une idée que les collégiens de 4ème vont peu à peu s’approprier. Et si, de l’intérieur du collège, on révélait « à ces médias qui loupent leur rendez-vous humain combien la lumière brille dans le coeur des adolescents »? Créer un magazine sera une façon de retrouver l’estime de soi, et de « tendre la main aux journalistes éthiques et responsables dont on ne parle pas assez. » Huit personnes, enseignants et étudiants, vont assurer l’encadrement du projet auquel le Département apporte un concours apprécié. Quinze élèves composent l’équipe de rédaction. La réussite est le fruit d’un collectif. Le cours d’histoire dans trois classes de 4e sera le creuset de ce journal qui s’est lancé en septembre 2015. Ainsi, dans le numéro « Conflits » (février 2016) figure cette question: « Les congrès pour la paix apportent-ils vraiment la paix? »

             « Je relie des points de vue »

Travaillé en classe, par groupes, ce thème va inspirer un article écrit par Arwa qui explique que « la paix est une construction collective qui ne peut naître de la volonté d’un seul. ». Dans le même numéro, Solenn et Salomé clarifient les types de conflits et les étapes nécessaires pour les résoudre. Gina présente, cartes à l’appui, la géographie mondiale des terrains d’affrontement.  Pour cela, elle a interrogé un enseignant de Rennes II, l’université proche, lieu de ressources précieux.
Maeva a choisi un regard plus sensible: comment gérer ces violences qui s’installent en nous ? Après avoir rencontré une ostéopathe, elle va expliquer ce qu’est la violence rémanente, celle qui subsiste, ses conséquences et les façons de la régler. Aurélien, lui, a noué une relation avec des détenus du centre de Vezin. Et il fait  figurer son regard de collégien en face de celui de prisonniers, sur la liberté ou l’égalité. « Malgré les différences, ils sont un peu les grands frères de mon opinion. Je relie deux points de vue: « Aurélien a appris ce que veut dire faire un « bon » papier (Elodie, prof’ d’allemand, a conçu un guide sur ce thème) et il confie que son premier article a été « réécrit quatre fois ». Et on s’étonne pas  d’entendre le père d’Aurélien dire sa « fierté de voir ces jeunes s’investir ainsi. »  Au fil des numéros, les collégiens ont réfléchi sur vraie et fausse info: ils ont compris que « celui qui saura trier l’information, issue du flot des medias, aura un avantage sur les autres », comme le dit Ilyas.. En écho au mot du parrain, Edwy  Plenel, qui a écrit dans MEDIAPARKS: « Il faut à la fois défendre le journalisme et s’en méfier. »

Consulter le dernier numéro de Médiaparks

Paul Goupil

Réseaux sociaux
© Club de la Presse - Mentions légales