Club de la Presse de Bretagne

8 & 15 juillet : le Club de la Presse sur RFI

7 juillet 2017

L’émission l’Atelier des médias sur RFI consacre deux émissions sur les violences subies par les journalistes en France, ces cinq dernières années. Dans ce cadre, le Club de la Presse et plusieurs de ses adhérents interviendront dans ces émissions, diffusées les 8 et 15 juillet, pour aborder le déroulé des manifestations contre la loi travail l’an dernier. L’occasion de revenir sur la portée des actions menées par le Club depuis un an.

Épisode 1, diffusé le 8 juillet : la banalisation.

« Depuis quelques mois, les témoignages, les signaux, les alertes se multiplient qui dénoncent une violence de plus en plus grande des forces de l’ordre à l’encontre des journalistes en France. Rien de spectaculaire mais un état de fait qui s’installe discrètement et, semble-t-il, sans obstacle majeur.

Nous avons choisi, à l’Atelier des médias, d’explorer les violences auxquelles sont exposés les journalistes dans la couverture de manifestations publiques en France.

Nous avons recueilli, rassemblé, des dizaines de témoignages. Nous avons également recensé tous les cas connus de violences contre les personnes qui couvrent les manifestations publiques. Pendant deux semaines, nous allons vous livrer le fruit de cette recherche. »

Épisode 2, diffusé le 15 juillet : le glissement

Les questions que nous nous posons sont celles de l’envergure et de la persistance de ces violences. C’est pour cela que je décide de faire appel à Mathias Virilli, collaborateur régulier de l’Atelier Des Médias. Son rôle est de recenser toutes les violences contre des journalistes dans les trois ou quatre dernières années. Les résultats de ce recensement confirment qu’un phénomène de violence à l’encontre de la presse existe en France.

Beaucoup d’observateurs s’accordent à décrire les violences contre la presse comme un phénomène nouveau. Mais qu’en pensent les journalistes expérimentés ? Nous interrogeons deux professionnels de l’information qui ont couvert des mouvements sociaux à plusieurs reprises pendant leur carrière.

 

Le Club de la Presse de Bretagne a été cité dans plusieurs rapports, est intervenu dans plusieurs médias et poursuit à l’heure actuelle le dialogue avec les autorités locales. L’association garde toujours le même fil conducteur : agir pour que les journalistes puissent exercer leur métier et qu’ils ne soient pas des cibles. A lire, l’ensemble des actions menées par le Club de la Presse depuis plus d’un an pour améliorer les conditions de travail lors des manifestations.

Réseaux sociaux
© Club de la Presse - Mentions légales