11e Prix Reporters d’espoirs : Neuf récipiendaires dont un journal de l’ouest

A l’occasion du 11e prix Reporters d’Espoirs, l’ouest a été mis à l’honneur. Outre Ouest-France qui a été deux fois nominé, un journal Nantais – Les autres possibles – a remporté le prix Innovation. Retour sur une soirée au cœur de laquelle le journalisme de solution a été mis à l’honneur.

« Il faut penser la place de l’information afin de panser les maux de notre société ». C’est par ces mots que le directeur de l’association Reporters d’Espoirs, Gilles Vanderpooten, a ouvert le 11e prix éponyme. Un prix entièrement dévolu au journalisme de solution. Un prix, qui récompense donc « les moyens donnés à chacun pour réfléchir et nous inciter à agir », selon le président de Reporters d’Espoir, Christophe Agnus.

Et dans cet exercice, le media nantais Les autres possibles a su tirer son épingle du jeu. Edité depuis bientôt cinq ans par l’association Les Amis du MAP qui « agit pour la défense du journalisme indépendant, la médiation des initiatives solidaires et durables du territoire et la diffusion de la création artistique », ce bimensuel entend « innover dans la presse locale à coup d’éthique et d’esthétique, en mettant les habitants en lien avec de solutions » explique la directrice de la publication Jeanne Laprairie.

Marie Bertin et Jeanne Laprairie pour les Autres Possibles

Une ambition qui a su séduire le jury de Reporters d’Espoirs, puisque cette Brestoise est venue accompagnée de la rédactrice en chef des Autres Possibles, Marie Bertin, recevoir le prix innovation acquis face au trimestriel So good, au groupe TF1 et au media numérique Ta Voix. Une juste récompense pour ce « journal plié » dont le fond n’a rien à envier à la forme.

Au cours de cette soirée, organisée au cinéma Majestic Passy, dans le XVIe arrondissement de Paris, huit autres prix ont été décernés à des médias engagés dans la recherche « d’une d’une information de solutions exigeante, reflet de la complexité du réel, d’un « journalisme à spectre large » auquel citoyens et professionnels aspirent », a rappelé Gilles Vanderpooten.

Le palmarès 2021

Prix du reportage télévisé
France 2 – « Etats-Unis : un programme pour lutter contre le harcèlement scolaire » – L. de La Mornais, F. Fougère, J. Poissonnier, A. Monange

Prix du reportage de presse écrite
Médiacités – « A Lyon, le supermarché coopératif Demain veut « sortir de l’entre-soi « – Mathieu Périsse
(nominé : Ouest-France : « La Résidence, l’intégration des réfugiés passe par l’assiette« )

Prix du reportage radio
RTL – « Var : des boudins de cheveux pour prévenir de la pollution maritime » – Hugo Amelin

Prix de l’engagement d’entreprise de presse
Nice-Matin – « solutions et participation pour « construire un média utile à sa communauté » – Vincent Rozeron, Aurore Malval, Guillaume Aubertin, Sophie Casals, Caroline Ansart et Jérémy Collado
(nominé : Ouest-France – « Engagement éditorial et industriel dans « L’effort plastique« )

Prix de l’innovation
Les Autres Possibles – Jeanne La Prairie, Marie Bertin et Camille Van Haecke

Prix du jeune reporter. Pays non-francophone
« La revanche des cépages oubliés » Gabriele Cruciata et Viola Stefanello, Italie
« On espère qu’un jour, on n’aura plus besoin de nous » : trois entreprises européennes travaillent pour éviter que les SDF ne meurent de froid.   Jeevan Ravindran, Royaume-Uni

Prix du jeune reporter. France
« Vers un service civique universel en Europe » Cédric Stranghellini

Prix du jeune reporter. Pays francophone
« Des professionnels qui ne font pas genre » Guylaine Germain, Belgique