20 Minutes redresse le cap

20 Minutes avait subi une perte d’exploitation de 1,6 million d’euros en 2013, mais visait un retour à l’équilibre en 2014. C’est fait.
Le quotidien gratuit 20 Minutes est repassé dans le vert en 2014, en compressant ses dépenses pour compenser une baisse de son chiffre d’affaires.
Le titre, détenu à parité par Ouest-France et le groupe norvégien Schibsted, a dégagé un résultat d’exploitation de 0,9 million d’euros. Si l’objectif est réussi, les revenus du titre ont reculé de 10% en 2014, à 46,5 millions d’euros, du fait d’une « baisse structurelle et conjoncturelle du marché publicitaire », a expliqué à l’AFP Olivier Bonsart, président du titre.