Des étudiants en journalisme réalisent un webdoc sur le business du paranormal

Les étudiants en seconde année de DUT Information et Communication option journalisme de l’IUT de Lannion (2017-2019). Trois étudiants ne figurent pas sur cette photo (Anouk Loisel, Tristan Barraux et Léo-Paul Tixador).

Aller se frotter aux fantômes dans un château abandonné, rencontrer une voyante ou encore un chaman : le surnaturel peut faire vendre et être à l’origine de profits juteux. C’est le sujet auquel se sont frottés les 29 étudiants de l’IUT de Lannion, dans le cadre de la réalisation d’un webdoc original. « Au départ, nous souhaitions faire une comparaison avec l’Écosse, où des lieux soit-disant hantés attirent une grosse clientèle touristique. Mais comme nous avions des moyens limités, nous nous sommes finalement restreints à la France, en élargissant la thématique à d’autres domaines », explique Chloé Henry, co-rédactrice en chef. Ce documentaire en ligne, qui mêle des articles, des vidéos et des photos, explore les coulisses de ce business de l’étrange. Il a été réalisé en un temps-record : « on a posé les bases en début d’année puis nous avons travaillé un mois pour le boucler. Ce fut intense ! ».

Pour en savoir plus