Killian Tribouillard, président de la société SCRIB

20db9aaLa société SCRIB éditrice du Mensuel de Rennes et du Mensuel du Golfe a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Vannes le 22 juillet 2015. Son président, Killian Tribouillard, en explique les raisons.
Quelle est la cause de ce redressement judiciaire ?
Il s’agit d’une mesure de sauvegarde prise suite à des problèmes financiers. Scrib a en effet subi une grave crise économique en 2013 qui s’est traduite par d’importantes pertes d’exploitation.  Nous avons dû prendre un ensemble de mesures début 2014, revoir notre organisation pour réaliser des économies.
Est-ce la fin du Mensuel de Rennes et du Mensuel du Golfe ?
Bien au contraire. Les magazines vont continuer à sortir. Le redressement était nécessaire pour poursuivre sereinement nos activités tout en donnant des perspectives à la société qui a renoué ces derniers mois avec une exploitation équilibrée. Depuis septembre 2014, notre excédent brut d’exploitation est légèrement positif. Le Mensuel est devenu incontournable dans le paysage local. Tout le travail mené depuis ces dernières années commence à porter ses fruits. Notre chiffre d’affaires progresse, notamment grâce à la pub. Nous avons développé une gamme de suppléments qui fonctionnent bien.
Avez-vous reçu le soutien de vos lecteurs ?
Cet été, nous avons effectivement reçu des témoignages très sympas. Cela nous fait très plaisir. Aujourd’hui, nous appelons à la confiance. Le meilleur moyen de soutenir Scrib et ses 15 salariés, c’est de nous lire,  de nous acheter et de continuer les partenariats.

Propos recueillis par Solenne Durox