CDJM : le Club de la Presse de Bretagne rempile au CA!

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) vient de renouveler son conseil d’administration. Les cinquante-deux conseillers sont issus des trois collèges qui composent cette institution : les journalistes, les médias et le public. A l’instar du Club de la presse d’Occitanie et de l’Union des clubs de la presse de France et francophones (UCP2F), le Club de la presse de Bretagne y siège, pour la deuxième année, dans le collège public.

Le CDJM (Conseil de déontologie journalistique et de médiation) est une instance de médiation et d’arbitrage entre les journalistes, les médias, les agences de presse et les publics. Il a vocation à regrouper l’ensemble des éditeurs et des journalistes, tous médias confondus (presse écrite, radio, télévision, numérique, agences) à l’échelle nationale, ainsi que des représentants des publics. Ce n’est ni un conseil de l’ordre, ni un « tribunal de la pensée ». Ce conseil tripartite n’est pas non plus une instance étatique ou administrative. C’est un organe professionnel d’autorégulation, indépendant de l’État, qui peut être saisie de toutes questions relatives à la déontologie journalistique.

En contribuant à renouer le dialogue « avec ceux qui informent », le CDJM participe ainsi à la préservation de la liberté de communiquer et d’informer qui est au cœur de la démocratie. Une ambition essentielle à l’heure où un sondage récent révèle que « 70 % des Français indiquent ne plus avoir confiance dans les journalistes ». Une mission qui fait partie des gènes du Club de la Presse de Bretagne (CPB), défenseur et promoteur des métiers du journalisme. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que le CPB ait décidé de renouveler son mandat au sein du conseil d’administration du CDJM.

Répondre aux interrogations du public

Car cette instance se veut être « l’une des réponses à la crise de confiance du public envers les médias ». En luttant contre les tentatives de manipulation de l’information et en répondant aux interrogations du public sur les infox et autres fake news. Mais avec une double limite : en défendant la liberté éditoriale, qui dépend du directeur ou de la directrice de publication, et en respectant les choix éditoriaux, qui sont libres et demeurent l’apanage des rédactions.

Véritable « rempart pour les rédactions et les éditeurs contre les pressions des pouvoirs et des lobbies, il refuse toute intervention a priori en ne se prononçant qu’a posteriori sur des articles publiés ou des émissions diffusées ». Saisi par le public ou pouvant s’autosaisir, le CDJM instruit contradictoirement les saisies jugées recevables, qui concernent le respect des pratiques professionnelles. Et ce n’est pas une mince affaire, puisqu’au Au 27 mars 2022, 514 saisines avaient été déposées à propos de 255 actes journalistiques différents, et 64 avis avaient été publiés.

Le Bureau

Kathleen Grosset (Fédération française des agences de presse), présidente (collège éditeurs)

Yann Guégan (journaliste à Contexte), vice-président (collège journalistes)

Pierre Ganz (journaliste ex France-Inter, RMC et RFI), secrétaire (collège journalistes)

Boris Bizic (Fédération nationale de la presse d’information spécialisée), secrétaire adjoint (collège éditeurs)

Sandrine Serpentier Linarès (Centre académique de rhétorique et de médiation appliquées, médiateur en droit public des affaires, docteur en droit public, avocat à la cour honoraire), secrétaire adjointe (collège public)

Christine Menzaghi (spécialiste éducation des médias), trésorière (collège public)

Véronique Boulieu (directrice d’antenne et journaliste), trésorière adjointe (collège éditeurs)

Dominique Pradalié (secrétaire générale du Syndicat national des journalistes), trésorière adjointe (collège journalistes)

Le Conseil d’administration

Morad Aït-Habbouche (Satev : agences de presse), collège éditeurs

Sylvain Athiel (Agence de presse audio A2PRL), collège éditeurs

Karine Baudoin (vice-présidente du Club de la presse Occitanie), collège public

Philippe Beauvillard, collège éditeurs

Laurent Bérard-Quélin (Fédération nationale de la presse d’information spécialisée), collège éditeurs

Manuela Bermudez (CFDT-Journalistes), collège journalistes

Michèle Bernard-Royer (Journaliste & documentaliste indépendante, expert RSE. Trésorière d’Esprit Civique “think tank” personnaliste), collège journalistes

Eric Beynel (ancien porte-parole de l’union syndicale Solidaires),collège public

Laurent Bigot (directeur de l’Ecole publique de Journalisme de Tours), collège public

Thierry Borde (Syndicat national des radios libres), collège éditeurs

Isabelle Bordes (CFDT Journalistes), collège journalistes

Jean-Christophe Boulanger (Contexte), collège éditeurs

Hakima Bounemoura (CFDT Journalistes), collège journalistes

Christian Bruneau (Hôtellerie Restauration), collège éditeurs

Alexandre Buisine (Syndicat national des journalistes), collège journalistes

Danièle Caillau (Cercle des lecteurs de Sud Ouest), collège public

Céline Cordier (Urbaniste), collège public

Darline Cothière (Directrice Maison des journalistes), collège public

Christian Dauriac (Syndicat national des journalistes), collège journalistes

Lauriane David (Prenons la une), collège journalistes

Club de la presse de Bretagne, collège public

Francesco Delfini (administrateur Société des lecteurs du Monde), collège public

Jennifer Deschamps (Informer n’est pas un délit), collège journalistes

Nicola Edge (Syndicat national des journalistes), collège journalistes

Christian Gautellier (Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active), collège public

Guy Hebert (Principal de collège retraité), collège public

Nicolas Hénin (consultant et formateur, désinformation et prévention de la radicalisation), collège journalistes

Sophie Jehel (maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication, habilitée à diriger des recherches, Université Paris 8, CEMTI), collège public François Jost (professeur émérite en sciences de l’information et de la communication à la Sorbonne nouvelle), collège public

Vincent Lanier (Syndicat national des journalistes), collège journalistes

Christel Leca (Journalistes écrivains pour la nature et l’écologie), collège journalistes

Marie-Christine Lipani (maitre de conférences habilitée à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication), collège public

Bernard Maillard (CFDT Journalistes), collège journalistes

Tarek Mami (directeur radio de France Maghreb 2), collège éditeurs

Nadine Maudinas (Psychologue du travail), collège public

Laurent Mauriac (Brief.me), collège éditeurs

Stéphanie Munier (SNJ), collège journalistes

Philippe Naszalyi (La Revue des sciences de gestion), collège éditeurs

Florent Pommier (journaliste, photographe et formateur Éducation aux médias et à l’info), collège journalistes

Jean-Michel Psaïla (Abaca Press), collège éditeurs

Sonia Reyne présidente de l’Union des clubs de la presse de France et francophones), collège public

Pierre Savary (directeur de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille), collège public

Maya-Anais Yataghène (journaliste et réalisatrice), collège journalistes

Anne-Corinne Zimmer (Association des journalistes de l’environnement), collège journalistes