[Communiqué Commun] Guerre en Ukraine : soutien et solidarité aux journalistes

Une grande partie des Clubs de la presse de France condamne l’invasion de l’Ukraine par la Russie. En 2022,
il nous paraissait inimaginable qu’une république démocratique libre aux frontières de l’Europe subisse
l’agression de son voisin.


Nous apportons donc toute notre solidarité et notre soutien au peuple ukrainien mais aussi au peuple russe
soumis aux décisions de son dictateur.


Le 1er et 2 mars dernier, quatre tours de télévision et radio ukrainiennes ont été bombardées par l’armée
russe stoppant net les diffusions et entravant le droit à l’information du peuple ukrainien. De l’autre côté de
la frontière et face à une opinion publique de plus en plus hostile à la guerre, les autorités russes durcissent
la répression : censure sévère des médias, menaces de blocage de sites internet, journalistes muselés,
arrestations de manifestants… Au nom de la liberté de la presse et du droit à l’information, les Clubs de la
Presse condamnent, une fois de plus, ces agissements qui conduisent les médias internationaux à s’interroger
sur la manière d’exercer leur mission d’information.


Par ailleurs, nous appelons à la vigilance des rédactions. Un grand nombre de journalistes français a été
envoyé en Ukraine pour couvrir le conflit. Bien que leur travail soit remarquable au vu des difficultés et de la
dangerosité de l’exercice, nous ne pouvons que les encourager à prendre un maximum de précautions pour
ne pas mettre leur vie en danger. D’ores et déjà, des confrères et consœurs européens ont été pris à partie.
Deux correspondants danois, cinq collaborateurs britanniques, un photographe suisse ont été pris pour cibles
et certains grièvement blessés par balle. S’ils sont tous hors de danger à cette heure, il est à craindre que ces
événements ne soient pas isolés. Pour rappel, dix journalistes ont perdu la vie dans le Donbass, à l’est de
l’Ukraine, au plus fort des combats, entre 2014 et 2016.


Face à cette situation, nous souhaitons apporter notre soutien au peuple ukrainien et encore plus particulièrement aux journalistes du pays. Nous rappelons et soutenons l’initiative de Reporters sans frontières pour l’ouverture prochaine du Centre pour la liberté de la presse à Lviv.