Conférence de presse du syndicat des apiculteurs au Club de la Presse le mardi 24 mars à 10h30

brève conférence de presseDu 10 au 20 mars 2015 a lieu la semaine sans pesticides, le syndicat des apiculteurs d’Ille et Vilaine et Haute Bretagne s’associe à cette démarche. Nous constatons au début du printemps des pertes de ruches, aussi bien chez les amateurs que chez les professionnels .Elles se chiffrent à 30% du cheptel. Chiffre Accablant. L’état de santé de l’apiculture se dégrade en France et en Europe, les pesticides sont régulièrement mis en causes ; nous perdons des ruches par empoissonnement. L’effet peut-être immédiat ou différé , voir l’hécatombe dans les Pyrénées Orientales en 2014 : une ruche sur 10 détruite, soit 48 millions d’abeilles.

Nous nous inquiétions de l’effet pervers des néonicotinoïdes sur les organes reproducteurs des faux bourdons (mâle de l’abeille) et sur les organes génitaux de la Reine. La vie des reines diminue, et celles-ci sont moins fécondes. La ponte fraiche est ralentie.

Le sénateur Joël LABBE a présenté un moratoire sur les pesticides, mais le vote du sénat a refusé cette proposition par un vote majoritaire. Cette décision est-elle normale vu les risques pour la santé publique ?