Droits voisins : Google va payer l’Agence France-Presse pendant cinq ans pour utiliser ses contenus en ligne

C’est le premier partenariat conclu par une agence de presse au titre des « droits voisins », qui permettent aux agences, ainsi qu’aux éditeurs de journaux et magazines, de se faire rémunérer par les grandes entreprises réutilisant leurs contenus sur Internet.
L’accord couvre toute l’Union européenne.
Son montant permettra de contribuer à la production d’une information de qualité et au développement de l’innovation au sein de l’Agence.
L’accord doit être complété « très prochainement » par un programme portant sur la lutte contre la désinformation.
De son côté, Facebook a annoncé en octobre un accord-cadre avec l’Alliance pour la presse d’information générale qui prévoit de rémunérer pendant deux ans les éditeurs français de presse quotidienne pour l’utilisation de leurs contenus.