[Edito] Une rentrée particulière

Incertitudes ! Voilà le maître-mot de la rentrée 2020. Une rentrée placée sous le signe de l’inquiétude, tant les questions liées à la COVID semblent nombreuses.

En rappelant que « l’épidémie regagne du terrain » et qu’il fallait « intervenir maintenant », le premier Ministre a d’ailleurs annoncé que « le port du masque était obligatoire dans tous les espaces fermés » et que « des plans de reconfinement, locaux et globaux, étaient prêts ». Pas question pour autant de céder au pessimisme ni de baisser les bras.

Fort d’adhérents de plus en plus nombreux et toujours plus motivés, le Club de la presse de Bretagne entend bien poursuivre son action dans les domaines considérés comme prioritaires par son conseil d’administration: la formation, l’éducation aux médias, les rencontres avec des experts, la promotion du photo-journalisme…
C’est ainsi que la quatrième édition de l’exposition Report’Images sera présentée à Rennes, Saint-Malo, Brest à partir du 8 janvier prochain et jusqu’à la mi-juillet 2021. L’occasion de faire découvrir de nouveaux reportages et de sensibiliser nos concitoyens aux difficultés du métier de journaliste. Le Club reste d’ailleurs très attentif à la situation des pigistes, fragilisée ces derniers mois, et à la liberté d’informer, notamment dans le secteur agro-alimentaire.

Soucieux de valoriser les initiatives prises par les médias bretons, le Club de la presse de Bretagne continuera de s’en faire régulièrement l’écho dans sa Newsletter hebdomadaire – La Une – et d’accueillir les directeurs d’antennes et de publication désireux de partager leurs projets.
Cette année encore, le plus ancien club de la presse de France poursuivra sa vocation: croiser les expériences des professionnels de l’information et de la communication afin de favoriser les échanges et les rencontres. Des temps difficiles donnent encore plus de sens à cette mission.

Stéphane De Vendeuvre et Paul Goupil,
coprésidents du Club de la Presse de Bretagne