La Grenouille à Grande Bouche sort son n°7

Trois questions à Louise Katz, rédactrice en chef

Au n°7, La Grenouille à Grande Bouche affiche un bel appétit de revue trimestrielle, qui « raconte la société à travers ce que l’on mange ». Le journaliste culinaire François-Régis Gaudry l’a vantée et parrainée à travers son émission « On va déguster » sur France Inter. Louise Katz, rédactrice en chef, nous présente cette publication professionnelle et participative.

Qu’est-ce qui se passe dans les cuisines de La Grenouille?

Louise Katz

– Depuis mars 2019, en association avec un restaurant ouvert en janvier 2020 place de Torigné à Rennes, nous explorons des thèmes alimentaires et culinaires en mêlant reportages, enquêtes, recettes et même BD. Notre équipe réunit des professionnels (journalistes pigistes, photographes), et des bénévoles impliqués par la correction ou l’aide à la rédaction, par exemple avec les tests de recettes.La rédaction est ouverte pour que chacun puisse en enrichir le contenu. La direction artistique est assurée par Laure Bombail, avec une maquette soignée. Côté recettes, nous vivons de nos ventes (dépôts de presse, librairies, abonnements).

Manger, un thème inépuisable ?

– Nous déclinons trois types de sujets: autour d’un plat (soupe, sandwich…); de produits (de la mer, lait, légumes…); et l’aliment dans nos vies (amour, famille, place du local). Avec toujours cette idée: qu’est-ce qui se passe dans nos assiettes ? Nous mangeons tous, même si nous ne sommes pas tous gastronomes.

La maquette et les photos donnent un style. On ne s’attend
pas forcément à voir une vieille photo de Starsky et Hutch…

– Nous mêlons le reportage en cuisine, et ces photos du passé. Pas de nostalgie, et en faisant attention aux stéréotypes, nous montrons aussi que le manger vient de loin et est lié à des modes de vie. Pensons par exemple à la soupe populaire…

Recueilli par Paul Goupil