Le Télégramme : « de manière mesurée »

Interrogé par la Une, Samuel Petit, rédacteur en chef du Télégramme, résume ainsi la ligne du journal : « Nous ne commandons pas de sondage intentions de vote pour la présidentielle, sauf éventuelle commande de l’ensemble de la presse régionale. Nous publions des sondages électoraux de manière mesurée, sans chercher à leur donner trop d’importance, ni à faire de l’audience sur le web ».