Ouest-France prend ses distances avec les sondages avant la présidentielle

Dans son éditorial du 23 octobre, François-Xavier Lefranc, rédacteur en chef d’Ouest-France, a affirmé la volonté du journal de garder ses distances avec les sondages pré-présidentielle.  » Nous ne réaliserons aucun sondage politique et nous éviterons de perdre du temps à commenter ceux des autres. Le temps passé à commenter les sondages détourne les personnalités politiques et les médias de l’essentiel : la rencontre avec les citoyens, l’échange approfondi, le débat d’idées. L’obsession sondagière empêche les uns et les autres d’écouter la diversité du pays, de ses habitants, de ses
territoires ».