Pourquoi les journaux ont dû augmenter leur prix de vente ?

Un grand nombre de titres ont augmenté leur prix de vente depuis le début de 2022. Le Télégramme l’avait fait de manière réduite dès janvier dernier. Ouest-France l’a fait (+ 10 centimes) fin avril. Explications avec Olivier Porte, directeur commercial du journal qui est la propriété d’une association à but non lucratif.

« Nous ne répercutons que la hausse de nos coûts externes. Depuis plusieurs mois, nos coûts de production ont augmenté de manière significative. Ainsi, le prix d’achat du papier a plus que doublé en un an. Cette flambée est liée à la hausse des tarifs de l’énergie, qui pèse sur l’industrie papetière, et à un besoin croissant d’emballages en carton.

D’autre part, la hausse des prix des carburants entraîne celle de nos frais de distribution. Le journal coûte 1 euro 53. La distribution représente 0,49. La rédaction 0,38. L’administration 0,26. La fabrication 0,15. Le papier 0,14. L’informatique 0,09. La TVA 0,02. Le lecteur paie 1 euro 20, avec l’apport de la publicité (0,32) et des aides publiques (0,01).”

Propos recueillis par Paul Goupil