Radio Laser, média citoyen de proximité, va fêter ses 30 ans

Trois questions à… Sylvain Delfau

Ce sera un joli mois de mai au pays de Guichen, Guipry, Val d’Anast, au sud de Rennes. Du 9 au 13, Radio  Laser fêtera ses 30 ans. Un joyeux moment avec des concerts, des cadeaux, et une grande fête le 14. Pour l’ occasion, Sylvain Delfau, membre fondateur, répond à nos questions.

Racontez-nous vos débuts en 1992…

– Nous avions répondu à un appel à candidatures, lancé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel pour des radios locales. L’objectif était d’abord d’attirer les jeunes, d’abord avec la musique, puis de donner la parole aux acteurs du pays. À partir de 2011, nous avons développé plusieurs formations, l’une longue, les autres plus courtes. Plusieurs journalistes de Radio France dont France Bleu en sont issus.

Les radios locales ont-elles toujours leur rôle ?

– Oui, et les périodes de confinement l’ont bien montré. Nos radios sont au service d’une communauté, dont elles valorisent les ressources et les initiatives. Une cinquantaine de bénévoles rapporte leur vécu à l’antenne, à travers des chroniques. C’est une tribune démocratique. Ainsi, nous avons lancé une consultation pour imaginer Guichen en 2050.

Vos relations avec les élus locaux ?

– Nous voulons dire la vérité, sans craindre la censure. Nous organisons des débats lors des élections municipales ou législatives, parfois tendus. L’expression y est libre, c’est filmé et ça passe sur les réseaux sociaux. Nos trois piliers – éducation, information, divertissement – nous donnent une légitimité. La fête du 14 mai, avec les 150 anciens et les nouveaux, en témoignera.

Propos recueillis par Paul Goupil