Radio Pikez : impertinence sur le web !

En breton, pikez signifie commère, mais aussi chipie. Trois jeunes brestois, Kermit, Dubois et Adèle, mécontents du traitement médiatique de certains sujets dits « d’actualité » comme la liberté sous l’état d’urgence ont décidé de créer un média alternatif et citoyen sur le web. Radio Pikez est née il y a quelques semaines grâce au financement participatif. Un succès ! La somme recueillie a permis d’acheter des micros, une table de mixage et un enregistreur. Radio Pikez recueille la parole des habitants dans les manifestations (micro-trottoirs) mais aussi pendant les émissions comme l’Ecole Volante ou la Midinale. Les auditeurs peuvent aussi choisir les musiques qu’ils veulent écouter. Dans l’esprit, cette webradio ressemble beaucoup aux radios libres du début des années 80 où tout un chacun était invité à débattre, sans filtre ou presque, et à partager ses musiques avec ses disques sous le bras. Les jeunes créateurs n’ont pas connu cette période.
Pour écouter Radio Pikez : www.pikez.space

 

Christophe Pluchon