RKB, radio associative, victime d’intimidations

RKB, radio associative du Centre Bretagne, a été victime de dégradations et d’intimidations, les 2 et 9 décembre. Les portes des actuels et futurs locaux, dans les Côtes d’Armor, ont été abîmées et des salariés ont été intimidés. Ces faits, qui ont fait l’objet de plaintes « restent mineurs mais témoignent d’une volonté de dégrader. »

Le président de l’association, Alain Kloareg, y voit « une volonté de faire taire une voix singulière, une radio bilingue qui appartient à ses auditeurs. Notre ambition est de refléter les différents points de vue sur les enjeux du pays et de permettre leur expression. Notre porte est ouverte, nul besoin de la forcer. »