Soutien au journaliste otage, Olivier Dubois

Le Club de la Presse s’associe à Reporters sans frontières et à la Ville de Rennes pour la campagne de soutien à la libération d’Olivier Dubois, 46 ans, journaliste français, retenu en otage au Mali depuis le 8 avril.

Une banderole a été déployée sur les grilles du Club vendredi dernier, 6 mois après le début de sa captivité. Treize autres villes ont répondu à l’appel de RSF.

Notre confrère, correspondant de Libération, collabore aussi au Point et à Jeune Afrique. Il a été enlevé à Gao, au nord du pays, alors qu’il allait rencontrer un chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM) lié à Al Qaeda. En mai, dans une vidéo, il expliquait avoir été kidnappé. Depuis, c’est le silence.

L’objectif de cette campagne des villes pour Olivier Dubois est aussi de faire connaître la situation de ce journaliste en France et de mobiliser l’opinion publique sur son cas. Il est enfin de participer à faire de son cas une priorité pour les autorités françaises et maliennes.