Un journaliste de France Bleu Breizh Izel interdit de conférence de presse au Stade Brestois : les médias bretons solidaires

Le 30 septembre, un journaliste de France Bleu Breizh Izel a été empêché d’accéder à une conférence de presse du Stade Brestois.

En réaction, les autres médias présents ont boycotté la classique conférence d’avant-match, prévue par une convention entre la Ligue professionnelle de football et l’Union des journalistes de sport en France (USJF). Selon l’article 1.6 de cette convention, cette conférence est obligatoire, et donc tous les médias doivent pouvoir y accéder. Selon le directeur de France Bleu Breih Izel, les tensions entre le club et la radio sont apparues lorsque celle-ci a révélé l’existence d’un cluster de cas de Covid, après une fête au Brest Bretagne Handball. Les co-présidents du Stade Brestois sont aussi propriétaires du club de hand féminin, champion de France l’an dernier. En août, France Bleu avait suspendu la retransmission de matches du Stade Brestois en dénonçant des entraves à son travail. « Les hauts dirigeants du Stade ne veulent plus entendre parler de nous pendant un an », ajoute le directeur de France Bleu, qui annonce que la radio va saisir du dossier le syndicat des journalistes sportifs (USJF) et la Ligue de football professionnel. Le Club de la presse de Bretagne apporte son soutien à nos collègues de France Bleu Breizh Izel.