Un premier RDV pour tout savoir sur l’ARN Messager

A l’initiative du Club de la Presse de Lyon, un rdv science sur l’ARN messager est organisé dans la capitale des Gaules avec le Pr. Patrick Carlioz et un parterre de scientifiques. Un rendez-vous à ne pas manquer sur place ou en visio.

Mieux comprendre l’intérêt de l’ARN messager. Un objectif que s’est fixé le Club de la presse de Lyon en organisant sur place mardi 29 mars, à 18h, un RDV santé/sciences : « Rétablir la vérité sur l’ARN messager » avec le Pr. Patrick Carlioz, médecin lyonnais, membre de l’Académie nationale de Chirurgie et auteur (*) de « ARN messager: une (R)évolution ».

Premier volet d’une série de rdv sur le journalisme scientifique, cette conférence sera l’occasion de « rétablir et d’expliquer en toute transparence la vérité scientifique sur l’ARN messager pour arrêter l’ignorance et la peur, se faire un avis éclairé sur cette technologie, rétablir la confiance dans ce type de vaccins et mettre fin aux délires complotistes ou antivax », expliquent les organisateurs de cette rencontre.

Accessible aux scientifiques et au grand public
Destinée à la fois aux aux journalistes et communicants spécialisés, aux journalistes grand public ainsi qu’aux étudiants en journalisme cette rencontre réunira autour du médecin lyonnais et de Pascal Auclair, journaliste spécialisé en santé:

Nathalie Davoust, enseignante-chercheuse à l’ENS de Lyon dans le laboratoire de Biologie et de Modélisation de la Cellule (LBMC, sous la tutelle conjointe de l’université Lyon 1, de l’Inserm, du CNRS et de l’ENS de Lyon) ;

Hélène Dutartre, chercheuse ENS de Lyon au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI, sous la tutelle conjointe de l’université Lyon 1, de l’Inserm, du CNRS et de ENS de Lyon) ;


Caroline Depecker, journaliste scientifique : c’est elle qui constitué le dossier spécial sur les vaccins publié par Pop’Sciences en 2021. Elle sera présente pour témoigner de son contact avec les chercheurs et présenter ce dossier.


Un parterre à même de parler des futurs vaccins qui remplaceront la technologie ARN messager et d’évoquer la place des laboratoires français dans cette course aux vaccins. Autant de sujets complexes qui, « à l’heure de la désinformation et du complotisme nécessitent l’éclairage d’experts ». Une démarche essentielle pour donner corps à la maxime d’Alfred Sauvy: « Bien informés, les hommes deviennent des citoyens ; mal informés, ils restent des sujets ».

Lien d’inscription :  Formulaire d’inscription 2022 aux RDV du Club de la Presse de Lyon