Virginie Jourdan, rédactrice en chef de « La Maison écologique » : « Nous travaillons en profondeur les questions d’éco-construction »

Virginie Jourdan, rédactrice en chef de La Maison écologique

Depuis un an, Virgine Jourdan, pigiste adhérente du Club, est la rédactrice en chef de La Maison écologique. Une revue qui s’appuie sur des compétences au service d’une ligne inspirée par la transition écologique.

Depuis quand existe cette revue?
Depuis vingt ans. En 2001, c’était le premier magazine 100% éco-construction en France.
Aujourd’hui, la revue dépend d’ une Scop, une société coopérative ouvrière de production.
La ligne éditoriale s’appuie sur les notions de résilience et de sobriété. Elle s’adresse à un lectorat qui pratique l’auto-construction ou la rénovation, des passionnés qui ont besoin d’une aide informée. Exemple: « Un mur bois-paille dans les règles de l’art. 
Le dossier du numéro qui va sortir est consacré aux maisons en A.

Combien êtes-vous?
Une gérante de la Scop, une directrice de la rédaction, une rédactrice en chef et un adjoint, deux responsables des abonnements. Et une dizaine de pigistes. Le magazine permet le partage des expériences dans l’éco-construction et l’acquisition de compétences.

Qu’offrez-vous aux abonnés?
La Maison écologique recense les associations actives et l’annuaire professionnel indique les fabricants, magasins et revendeurs spécialisés. En dehors de la vente en kiosque, l’abonnement permet de bénéficier des services numériques (version enrichie, accès aux articles archivés, petites annonces gratuites).

Propos recueillis par Paul Goupil